Il faisait la manche avec une canne à pêche... Il avait son petit succès. Je lui ai demandé si je pouvais le photographier. Il m'a répondu qu'on le prenais souvent en photo. Mais quand j'ai levé mon appareil et que je l'ai visé si près il a été étonné... On ne l'avais jamais pris aussi près.. Toujours de loin, avec son chien.
Ce qui ne l'a pas empêché de garder sa mine optimiste devant l'objectif. Ce n'est qu'après que je me suis dit qu'un regard vers l'objectif aurait été plus fort.. Ce regard hors champs laisse de la place à l'imagination..

Techniquement j'en suis assez content même si le fond n'est pas merveilleux, le cadrage me plait.

Petit regret.. Je ne connais pas son prénom..

4 Comments:

  1. Laurent said...
    Niveau proximité c'ets super, encore quelques unes comme ça et tu aura une série de portrait très cohérente (unité de cadrage, de thème). le coup du regard hors champs ça marche bien en effet, on projette tout de suite plein de pensées au personnage.

    Je trouve aussi très intéressante la seconde, qui en dit plus sur le personnage.
    En plus, la grosse tomate derrière, se voulant appétissante, souligne peut-être que cette personne ne mange pas tous les jours à sa faim.

    Bien partie cette série , bonne continuation!
    namaki said...
    oui c'est une excellente série de portraits ! celui-ci a quelque chose de bon et de retenu dans le regard ! émouvant !
    Sébastien Jacqmin said...
    Laurent :
    Merci! En effet le regard hors champs pourrait être une constante dans la série. Je n'en ai pas encore défini les règles.
    Namaki:
    Merci, je trouve ne effet que ce visage a quelque chose de tellement vivant et juste.
    Ehiie said...
    Il a une gueule,comme on dit, c'est vrai ! Encore un très beau portrait!

Post a Comment



Article plus récent Article plus ancien Accueil