C'est étrange.
Des choses dans ma tête sont changées, sont déplacées ou transformées
Et c'est la vie qui change.
Je ne sais quoi en penser.
Moi qui ai toujours été contre la rationalité mais l'ai toujours désirée...
Qui ai toujours préféré le chaud au froid, l'intuition à la réflexion, l'animal à l'humain
Je remarque que mon attitude face à la vie change de façon assez visible...

Je crois que je deviens chiant...

mon appartement devient de plus en plus habitable.
Je lave la vaisselle à chaque fois que je l'utilise.
J'organise mes journées, mes sorties,
Je gère l'argent qui vient et qui sort, je mets même en place un budget,
J'aime savoir qu'il est tôt quand je me couche,
j'essaie de manger équilibré et vitaminé, de ne pas fumer, d'être désintéressé,
J'ai des abonnements, des virements automatiques et des domiciliations,
un vélo électrique, de l'ordre sur mon bureau.
Je ne craque plus à la frénésie de la dépense, j'épargne même.
J'ai des ambitions professionnelles, je m'organise pour produire plus, mieux et plus vite,
Je n'ai plus d'amendes de retard, plus de recommandés, ni mises en demeure ni comptes spéciaux, je paie à temps, même en avance.
Je me sens parfois heureux comme c'est pas permis
et moins malheureux comme c'est permis *
La vie peut présenter des intérêt certains à être vécue.

Parfois j'arrive même furtivement à réfléchir.. voir à penser.

J'aime quand ça sent bon, quand c'est joli, quand c'est gentil.
J'aime quand c'est juste quand c'est doux, quand c'est de bons mots, de jolies notes.
Même AC-DC devient pour moi de la poésie.

Et en même temps,

L'autre me manque.
Cette curiosité à le frôler,
cette grise de l'approcher
me fait défaut.
L'autre est ma peur, l'autre me fait peur.
Cet étranger, ce différent,
Cette ouverture, ce soulagement.

Ne plus tout ramener à moi,
Oublier cette pupille goupille,
Prendre le risque de profiter, d'y gouter...
Tant de temps, tant de choses que je ne peux optimiser.

3 Comments:

  1. coccinelle said...
    Ayé tu grandis!!!!! :-)))
    Parfois même le fait de déplacer un meuble nous fait le plus grand bien... mettre des bougies tout ça nous aide à nous sentir bien
    L'essentiel c'est de trouver son équilibre dans ce monde de brutes!!! :-))
    F. Carlier said...
    Moi, je me suis dis : ayé, il vieillit. Rapport au vin. Meilleur quoi.

    1ere gymnopédie, sur la partition, c'est marqué "lent et douloureux" pour le tempo. Je ne connais pas d'interprétation "douloureuse" de ce morceau, il est si beau. Et facile à jouer (faut alléger un poil les accords).
    _-_-_- said...
    Bonjour,
    je découvre votre blog à l'instant.
    Je passerai tous les jours donc et vous dirai ce que je peux...

    alistrid

Post a Comment



Article plus récent Article plus ancien Accueil