Arbre

Certainement que j'ai besoin de reprendre racine,
J'ai dessiné des arbres tout l'après midi,
Des rapides, des lents, des passionnés, des intelllectuels,
Beaucoup j'en ai dessinés.
Et toujours la même pensée,
Cette même maudite pensé,
Qui à le pouvoir de me tuer,
Réelement.

Maudits sois les passions,
Maudit sois la vie, quand elle nous fait grandir.

Maudit soit l'atachement.

En plus, il pleuvait alors que le ciel était bleu,
Comme si ils versaient des larmes sur la feuille, à ma place.

Passer la tête soous l'eau froide..

3 Comments:

  1. Anonyme said...
    se construire est une lutte de tous les jours, si tu te donne l'espace pour te réaliser, te faire confiance, tu commenceras par faire un pas, puis un autre, la confiance s'installera et une force te poussera a aller toujours plus loin, a poser toujours plus d'acte pour toi même. c'est difficile de se ré approprier de son être, mais ca apporte beaucoup de lutter pour cela.
    tu es quelqu'un de très beau, très humain, alors fait toi confiance.Biz!Gaelle
    Anonyme said...
    ce monde nous dépossède de tout, le travail fait que le temps libre se résume a tres peu de chose car le travail nous suce toute notre énergie. après le travail, ya les coursses,...encore ce rapport avec l'argent, les objets, tout ce monde matériel est loin de nous, il nous éttouffe et espère qu'on ce noiera dans sa connerie. Il faut lutter pour garder cette sève qui est en nous et un jour...on balancera tout ce qui nous éloigne de notre être, et on fera de nouveau parti intégrante de la nature. Je sais, c'est dure de se sentir aussi séparer de tout mais il ne faut pas trop ce faire avoir. Gardons précieusement ce qui nous compose, au moin ca ,ils ne nous l'aurons pas voler. Affectueusement...
    ps: elle est belle la force de l'arbre
    Lucille said...
    La Cambre?
    Un jour, je te montrerai celui de La Plaine, qui se dresse fièrement (mais sans y croire), bras étendus pour protéger ses frères...de quoi?
    Mon regard? Je suis une sorcière, d'accord, mais pas pour eux.

    bisous,

    Lucille

Post a Comment



Article plus récent Article plus ancien Accueil