Regards

Quand les images parlent entre elles.. Que se disent elles?
JE tiens a remercier ceux qui de mon blog en font un "chat" bien sympatique, je me marre en lisant vos mots.
Ecrivez encore, j'en ai besoin. Dites des choses! meme n'importe quoi, c'est tellement bien!
DItes, c'est nul, c'est faut, c'est beau, c'est vide, ou .... hermétique :-D
JE me sens si seuuuuuul :-) Posted by Picasa

13 Comments:

  1. Anonyme said...
    moi je passe quasi tout les jours ici et je ne laisse jamais de message, je ne te connais pas personnellement mais ton blog est tout sauf hermetique!!! sinon je ne viendrais plus lol
    Anonyme said...
    Hermétique dit
    Le terme d'hermétique fait fureur depuis que je l'ai utilisé, c'est bien, je suis contente, et il semble que Sébastien aussi.
    Le blog de Sébastien n'est pas visé par ce terme, quoique ces textes soient parfois un peu difficiles à saisir....... mais je connais le personnage et je l'aime beaucoup.
    Sébastien Jacqmin said...
    Je reprendrai mes mots de coline que je trouve sympatique a propos des textes un peu incompréhensible de ce blog :

    Mais c'est ça qui est gai aussi, non, quand on ne parle pas tout le temps au ras des pâquerettes et parfaitement explicitement... Ca fait de la place à l'interlocuteur...C'est ça la séduction.

    Fin de citation :-)
    Anonyme said...
    Hermétique a dit :
    parler un français compréhensible est-ce parler au ras des pâquerettes ? Les Putain, bordel, merde, etc...çà c'est le ras, même le dessous des pâquerettes.

    "çà laisse la place à l'interlocuteur", non, je trouve plutôt que ça l'exclu, donc il n'y a plus d'interlocuteur... donc à quoi cela sert-il d'écrire un commentaire si personne ne le comprend ? ou alorq quelques uns donc on en revient au terme d'hermétique (texte destiné aux initiés)
    a bientôt
    Sébastien Jacqmin said...
    £A propos d'interlocuteur. Il est bien curieux cet anonymat
    Sébastien Jacqmin said...
    Et puis, je trouve aussi que les "putains", "merde" peuvent êtres très fort et très peu vulgaires quand ils sont bien utilisés; Ce n'est pas catégorique que ces mots soit "aux ras des paquerettes" (Enfin je dis juste ça pour vous, je ne dis pas que tout ce qu'écrivent les gens autres que coline soit ARDP ) :-)
    Coline said...
    SANS/CENT SENS ?

    Parler un français compréhensible ne veut pas dire parler au ras des pâquerettes au sens de "médiocre" ou de vulgaire, non. La nuance n'est pas là. Et c'est ce que Seb exprime d'ailleurs. Le tout c'est le choix du mode.

    Le ras des pâquerettes, c'est le langage de base, dans son utilisation première, fonctionnel, clair, destiné à donner un message. Langage neutre et quotidien. Je ne dis pas qu'il est mauvais, il est juste brut, sans ailes.

    Puis on peut utiliser les mots en les chargeant d'autre chose, en jouant justement sur leur décalage avec le réel, sur leur combinaisons, les sens fuyants, les idées qui émanent quand on les lie à soi, voire les élever jusqu'à la poésie. Alors il deviennent flottants, et bien sûr que la compréhension évidente et transparente en prend un coup. On opacifie justement, on nuance, on élève.

    Et je pense que le blog de Seb est un chouette lieu pour jouer avec les mots, pour laisser des idées, des pensées, des réflexions, qui ne relèvent pas nécessairement d'un logique implacable ou d'un entendement évident et limpide. C'est ce qu'il fait en premier, souvent, non ? Et si on ne comprend pas tout ça fait partie du jeu, justement.

    Du JEU. C'est toute la différence. Le langage au ras des pâquerettes ne joue pas. Et voilà, dans le jeu, si on s'y laisse glisser (mais c'est bien là la question, de vouloir ou non s'y laisser glisser...), si on se laisse séduire, on devient partenaire. On y met de son sens à soi. Interlocuteur de choix. Et si le jeu fonctionne chacun devient et séducteur ET séduit. Et la surenchère de sens s(')ensuit.

    Si on veut parler direct, il y a plein de bons chats qui laissent de la place à ce type de langage - et au type d'interlocuteur qui va avec.
    Ceci dit, on peut répondre platement à de la poésie, bien sûr. Je pense que dans ce cas, on passe juste à côté du jeu, en spectateur anonyme, en "yeux", sans s'y fondre. L'intérêt est ailleurs (je ne dis pas qu'il n'y a pas d'intérêt que cet intérêt-là n'est pas intéressant aussi, soyons précis...).

    Toute poésie ne laisse pas de place vous me direz. Tout à fait d'accord. Et c'est la différence entre exprimer et communiquer. Choix de l'artiste. Mais la séduction ne naît pas dans le langage 0, ça non. Le charme n'aime pas les "pâquerettes".

    BREF : mon fameux commentaire incompréhensible est peut-être de fait maladroit et trop "expressif" pour tendre la main alors. Il prend beaucoup de raccourcis au niveau du sens j'en conviens. J'espère qu'il a quand même fait naître quelque chose, juste une ligne, une case blanche chez ceux qui l'ont lu... Une ébauche de terrain de jeu...
    Puis il a quand même suscité votre réaction. Réaction sans volonté de vous laisser prendre - ne me dites pas que ce n'est pas vrai, sans quoi la bouteille de vin serait vide et les esprits, espérons, plus remplis. :-)
    Anonyme said...
    voilà qui est clairement dit et compréhensible, j'aime ce langage, c'est vrai qu'il utilise un vocabulaire à la portée de tous mais surement pas au ras des pâquerettes dans la véritable signification de l'expression.
    L'idée ne vous est-elle pas venue que je n'aime peut être pas le vin rouge et que je n'habite pas forcément près de chez vous ? si sûrement.
    "Réaction sans volonté de vous laisser prendre" ? Mon anonymat vous ennuie ?
    Sébastien Jacqmin said...
    Sachant qu'elle n'habite pas du tout Bruxelles, vous êtes peut-être voisin?
    Coline said...
    D'abord Seb, qu'est-ce que tu en sais toi ?? :-) Et tu dis "elle" ?

    Et ... Madame (?) disons plutôt qu'il commence à m'intriguer cet anonymat, oui... Je n'habite pas Bruxelles (non plus ?). On masque beaucoup en n'étant que réalité virtuelle.

    On joue ? >> Il ou elle ?

    Et si c'est une question de couleur, le vin rouge peut virer au blanc...
    Anonyme said...
    Non, non, ça on sait déjà. C'est "elle".

    Autre question : Belge ou pas ?
    Anonyme said...
    cela passe par un murmure
    d'air pur
    Coline said...
    Je cherche mais je ne trouve pas...

    passe
    murmure
    air pur
    un murmure d'air pur ....

    >>>>><<<<<<<

    Qqn peut m'aider ? Ou un autre indice ?

Post a Comment



Article plus récent Article plus ancien Accueil